Dante-Gabryell Monson / Bruxelles


#1

Salut,

je suis impliqué dans des mouvances liees aux intentions de ce groupe depuis une seizaine d annees.

Je me suis refuse jusqu a present a une approche credentialiste, du coup je me presente en disant que j ai tendence a faire du “boundary spanning” au sein des constellations d individus et groupes d invidus partageant des interets en commun, autour des communs ( ainsi que de gouvernance et intelligence distribuee, d approches economiques heterodoxes, de systemes d information bases sur des technologies semantiques, de tribus neo nomades, de “situated cognition”, etc )

Je suis base a Bruxelles.

J’ai grandi en interagissant en Francais, Neerlandais et Anglais.
J ai vecu un peu partout en Europe, et un peu en Asie.

http://hitchwiki.org/en/Dante

dante@ecobytes.net

https://twitter.com/econowmix


#2

Bonjour Dante-Gabryell,

Il est amusant de constater que la notion de crédentialisme est totalement absente du web français. On comprend à peu près de quoi il s’agit, mais aucun lieu sérieux dans cette langue. Preuve que la France que n’est pas du tout concernée par cette notion sociologique :slight_smile:

C’est d’ailleurs frappant en comparant les fiches française et anglaise de Wikipedia de Randall Collins : il apparait que son ouvrage “The Credential Society: An Historical Sociology of Education and Stratification” ne fait pas partie de ses principales publications pour les français - j’imagine qu’il n’a d’ailleurs pas été traduit en français…

Autre remarque linguistique : “passeur”, c’est bien plus beau et poétique que “boundary spanner” non ?


#3

Bonjour (Dante et Christian Dupuy). A propos du crédentialisme, oui il y a moins de littérature francophone qu’anglophone sur le sujet. Je viens de jeter pour ma part un œil rapide à l’article francophone de wikipédia intitulé Inflation des diplômes.
J’y ai ajouté quelques éléments biblio et j’en ai légèrement simplifié qqs phrases (sobriété et j’espère lecture facilitée). N’hésitez pas à améliorer la chose (sans trop de jargon) ou à me dire ce que vous en pensez (l’article est je trouve encore un peu orienté ou manque de références sur les “causes” supposées du crédentialisme, qui sont à mon avis plus complexe que ce que dit l’article). Bien à vous Florent