Les « biens communs », une alternative au capitalisme et à l’étatisme

aguiton
attac

#1

La gauche du 21e siècle : enquête sur une refondation est un ouvrage de Christophe Aguiton qui se positionne nettement sur la question des communs

A écouter sur France Culture : https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-idees-de-la-matinale/christophe-aguiton


#2

Pour voir concrètement comment pourrait fonctionner un système basé sur les communs il y a aussi les principes de la misarchie, une utopie décrite dans “Voyage en misarchie” d’Emmanuel Dockes

Il n’y a pas d’ètat ni même de collectivités locales : tout est géré démocratiquement au sein d’associations où l’on est libre de s’associer ou d’en partir (assos, entreprises ou tout collectif d’activités communes) et de districts qui gèrent les biens communs lié au territoire d’usage où l’on s’est fixé.

Pour réduire l’accumulation de pouvoir, les districts qui gèrent les biens communs ne s’occupent que d’un seul sujet : un district pour la voirie, un autre pour la police, un troisième pour l’énergie, voir même un district pour l’ascenseur de l’immeuble etc… chaque district est géré démocratiquement avec des élus et des assemblées tirées au sort qui contrôlent les élus.

à lire absolument (pour en savoir plus : http://www.autogestion.asso.fr/?p=6740 ou encore ici https://www.youtube.com/watch?v=vVAZCzrlqc4)


#3

Bonsoir et merci pour la référence d’Aguiton !

Dockes est très intéressant, il a un positionnement particulièrement fécond qui ringardise une bonne partie des libéraux ! Voir aussi : http://www.hors-serie.net/Aux-Sources/2017-06-10/Voyage-en-Misarchie-id238