Précarité et institutions

précarité
participation
institutions

#1

Une petite réflexion matinale, en plus du monde des Communs, je suis aussi élu et en dialogue avec d’autres élus.

Il y a une différence assez frappante entre le monde des communs et les institutions en général.

Dans pas mal de communs que je fréquente, on est souvent dans une précarité permanente, et jamais tout à fait certains que l’on arrivera à survivre au delà du prochain trimestre. Et jamais tout à fait à l’abri d’une disparition de la ressource, d’une dispersion de la communauté, de la confusion dans la gouvernance.

Même pour un commun numérique très très installé comme wikipedia, on doit faire appel à chaque fin d’année dans des campagnes de don …

A l’inverse, dans un certain nombre d’institutions publiques, de partis, de commune, ce qui est certain c’est la pérennité de l’institution. Bien sûr il peut y avoir des périodes fastes et d’autres moins, de la nécessité de réorganisation, de la croissance et de l’austérité, mais il y a une conviction que tout continuera d’une manière ou d’une autre.

Cela a des conséquences assez fondamentales sur la qualité de participation. Quand la participation est une condition de la survie, on fait plus d’efforts pour aller la chercher …