Une critique acerbe des tiers lieux

Un point de vue intéressant à lire ci-dessous.

Présentés par l’État comme des « fabriques du monde d’après », ces lieux véhiculent de nombreux fantasmes et beaucoup d’espoirs : créations d’emplois, sources d’attractivité et de dynamisme économique, accélérateurs de transition écologique, catalyseurs d’apprentissages, terreaux de l’innovation socioprofessionnelle…Des espoirs trop nombreux pour être réalistes…

2 J'aimes

Merci beaucoup @Patrick pour ce partage…
Cette analyse me permet d’approfondir une intuition portant sur nombre de nos constructions « tierces » et qui, peut-être, ménagent et accompagnent (apaisent?) la souffrance face aux pouvoirs de destruction à l’œuvre…
@ClaireP, @fabien, j’aimerai beaucoup avoir vos ressentis à ce sujet…

Sauf mention différente et explicite de la part de l'auteur(e) les textes originaux déposés sur ce forum le sont sous licence CC-BY-SA 4.0